Mes visites

50 nuances


Résumé:
Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…



Mon avis:
Comme je l'expliquais avant j'ai découvert ce roman il y a plusieurs mois déjà grâce aux blogs d'amis expats, je savais donc qu' aux States un phénomène littéraire existait, j'avais donc poussé mes recherches et découvert des pro et des antis, chacun menant un combat sans scrupules contre l'autre camp histoire de défendre son territoire, tout cela me laissant perplexe !! J'avais continué vers les articles de presse, et cet été j'en avais lu un exliquant que ce livre était destiné aux fans de Twilight. Etant nounouille j'étais donc sur l'idée qu'il s'agissait encore et toujours de vampire, mais maintenant que je l'ai terminé, j'ai décodé ce message.....
Il y a 4 ans un phénomène remplissait la terre avec l'histoire d'amour impossible entre Belle et Edward, aujorud'hui nous voici avec la même base, les mêmes ingrédients avec Anastasia et Christian et tout y est.
Les lecteurs de Twilight ont grandi, ils ont maintenant l'âge de la majorité sexuelle et c'est donc eux en tout premier qui sont ciblés par cet auteur.
On y retrouve une jeune femme naive, pure, sensible, avec une force de caractère incroyable, vierge, et totalement libre. Ses parents sont séparés, sa mère a plusieurs mariages à son actif, et vit loin.
UN peu gauche, très intelligente, et vivant un peu encore dans ses rêves, bien que très peu sur d'elle : je vous présnete donc miss Anastasia....
ON rencontre ensuite un homme plus vieux, millionaire, sexy à en mourir, adulé de tous, enviés de la gente masculine, fantasmé par toutes les femmes, avec un égo surdimensionné, sortant tout droit d'une époque lointaine avec son goût pour certaines musiques, le piano, et un language très soutenu : nous voici face à Christian.
Je vous avais prévenu nous sommes face aux mêmes personnages que Twilight, Christian jouant mm du piano, sisi !!!!!


Je ne vais pas comme d'habitude revenir sur les personnages ou sur l'histoire même et les circonstances, le web le fait assez, je vais juste m'attarder sur ma pensée perso.

Je ne savais pas si je devais lire ce livre ou non, il n'est pas dans mon habitude de lire ce genre de littérature, puisque partout je lisais les qualificatifs de Porno, Sexuels, ect ect mais vu l'engouement, j'ai tenté tout en restant sur mes réserves.

Christian est un homme ambigu, d'un côté ( et je pense avec le recul que c'est ça qui attire tant les femmes du monde entier) c'est un homme charmant, beau, intelligent, riche, près à combler la femme de ses rêves en lui offrant tout, en lui sucurant de jolis mots doux, en lui faisant vivre des choses incroyables. On a tous rêvé un jour ou l'autre de rencontré le prince charmant, d'être au côté d'un être qui vous dévore des yeux et serait près à tout pour votre propre bien être.
Malheureusement comme dirait Dexter, il a un passager mystère, noir, profond, Chrisitan a des rêgles de vies très différents de nous petits hommes normaux, il aime le sado-masochisme, il est dominé , il aime faire mal, il déteste qu'on lui résiste.
Anastasia vierge, est prête à tout pour lui, et va donc accepter de tester cette vie durant qq jours, mais tout en gardant au fond d 'elle le désir de le transformer, de l'emmener vers la lumière et de vivre une vraie histoire d'amour.

Je pense que nous avons là tous les ingrédients nécéssaires effectivement pour faire succomber une femme, la claquer dans son quotidien et la faire voyager vers un monde ou toutes ces barrières, ses limites, ses tabous vont s'effondrer.

Je m'attendais à du plus hard, et non finalement, oui toutes les relations sexuelles sont détaillées à bloc, mais finalement le SM ne se voit que dans 2/3 scènes et mises à part des féssées c'est pas trop dégueu !!!!! je m'attendais vraiment à pires.
Malgré cela le vocabulaire reste limité , les dialogues sont tj les mm durant tout le livre, toujours les mm questions " mms robinson...." "pourquoi je peux pas te toucher..." "je veux plus..." "maniaque du controle "
Voilà en gros ce que vous lirez durant 600 pages, sisi !!!!
Anastasia doit dre les mots controle ou merde 5600 fois, et parle toutes les pages de sa "Déesse intérieure" alors là faudra me dire qui en 2012 parle de soi, de son vagin, et de ses envies sexuelles comme ça  je veux diverger là-dessus franchement !!!

L'histoire se termine en eau de boudin, elle voulait, elle propose elle l'aime et elle veut plus, et vlan il cède lui montre, elle pète son cable et c'est terminado !!

Bon le bilan est mitigé, si j'enlève ce côté tres sexué, et décri,t si j'ote le vocabulaire limité et les dialogues qui sont copiés collés , ca peut etre bon, une belle histoire d'amour et un homme si malheureux, qui cherche tellement à sortir de ca en faisant des appels aux secours que ca nous fait un mal de bide terrible tellement on veut l'aider, l'aimer comme il se doit, et lui faire connaitre la vraie vie celle qu'il mérite...

Mais si on garde tous ces éléments, franchement ça mérite pas si grand buzz, c'est assez plat, mou, sans rebondissements, sans grandes pensées philosophes et intellectuelles.

Chacun je pense le ressent comme il l'entend mais surtout en fonction de ses propres limites de tolérances et de son propre vécu amoureux...

Par curiosité je lirai en janvier le second opus, mais maintenant je sais que je ne dois pas attendre de cette auteure, un énorme chef d'oeuvre ......................

3 commentaires:

mel a dit…

je me tate a le lire du coup... je pensais l'acheter

Miss Dali petites lectures a dit…

Faut tester, on a tous un rapport différent avec l'amour, le sexe, le prince charmant ect ect, là je ne critique pas en soi ce côté la du roman, c'est plus le tout ou la maniere de le conter, mais maintenant tu le sais, donc si tu te le procures, tu peux alors focaliser ton esprit sur l'histoire d'amour, et non sur les acotés comme je l'ai fait, et peut être que tu aimeras

Anonyme a dit…

moi aussi j'ai été très sceptique sur le style et l'histoire en général... ça porte bien son nom de roman porno-mamie... ou pré_ado pas en âge de câliner ;-) . après, je l'ai lu en quelques jours malgré le ait que je bossais. et je pense que c'est ça aussi un bon livre, que la personne soit plongée dedans, et n'y relève la tête que quelques fois histoire de reprendre sa respiration et s'y replonger... je lirais aussi le second par curiosité !